Le long des routes de l'Asie...
Je me dirige pour un temps somme toute assez indéterminée vers la Mongolie en itinérance en essayant de payer le moins possible. Tous les moyens sont mis à disposition: stop, bus, train, bateau, couchsurfing, logement chez l'habitant...

Menu

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Album photo
Mes amis

Mes albums

Rubriques


Sites favoris

CouchSurfing
HitchWiki
TrashWiki
Help Exchange
LES COPAINS
Mon guide (j'me la pète)
Globestoppeuse


News : Visitez films en streaming divx pour regarder d'autres Regarder film en qualité dvdrip vf gratuit sur vk.com, Netu.tv et Youwatch.org

Un oubli bien dramatique

[Pour info, ceci est un brouillon redige a Izmir, il y a deja plus d'un mois que je publie aujourd'hui avec quelques modifications mineures... c'est un peu a cote de la plaque concernant la chronologie, n'en soyez pas etonnes]

 

J'ai bien des milliards d'idees sur ce que je voudrais partager depuis que j'ai commence a vagabonder sur les routes turques, je pars a la chasse aux femmes et je squatte un peu trop les lieux d'hommes, je suis confrontee a des scenes chouettes, j'ai hate de toutes les partager.

 

Mais avant tout, il s'agit de parler d'Atatürk.

 

En arrivant en Turquie, j'ai ete surprise par deux choses: le nombre de drapeaux turcs flottant ici et la, temoignant d'un attachement tres fort a la Turquie et le Muezzin.

Le soir de mon arrivee, j'ai demande qui etait ce type qu'on voyait sur tous les drapeaux et les gens m'ont regardee, ebahis et m'ont repondu Bah...Ataturk.

 

Faut savoir que si vous ne le connaissez pas et que vous allez en Turquie, vous allez tres vite le connaitre. Il est partout (ci dessous quelques echantillons que j'ai photographie en une dizaine de jours, je completerais la collection des que j'aurais acces a toutes les photos), en photo, en monuments sans compter le nombre de stades, d'aeroports, de lycees, et autres qui portent son nom...

 

Le jour de sa mort, (le 10 novembre a 9.05 am), une minute de silence est observee, enfin officiellement c'est une minute de silence mais en fait, c'est plus un bordel sans nom. Les taxis s'arretent, les gens, tout... Je n'ai pas reussi a savoir si cela etait dans tout le pays, mais dans les grandes villes dans tous les cas, c'est pratique (vous savez avec un accent a la fin!)... Je suis arrivee en Turquie 4 jours apres (shit...)

 

 

Avant, c'etait carrement journee de deuil national, les journaux affichaient des bandes noires, les magasins etaient fermes, bref le jour maudit des enfants, (je detestais le 14 juillet quand j'etais petite!!!)...

 

 

Quand on en discute avec les gens, on arrive a savoir un peu ce qu'il a fait: fonder la republique turque, OK... accorder le droit de vote aux femmes (bien avant les femmes francaises d'ailleurs, etrange paradoxe que j'ai aborde dans le precedent article), introduire l'alphabet latin (je vous ai rajoute l'image de la statue qu'on trouve souvent: Ataturk montrant a des enfants le nouvel alphabet, celle-ci se situe dans le distric de Kadikoy, a Istanbul).... mais il est difficile d'aborder le sujet de maniere un peu objective. Ce type est adule, vous trouverez des images de lui jusque sur les frigos des maisons.

Et puis aussi parce qu'il est interdit de le critiquer, une loi le stipule bien.

 

Pourtant ce type a fonde une democratie, a parti unique, ou la presse etait censuree, ou le costume traditionnel ottoman etait interdit et les minorites (particulierement la tres fameuse minorite kurde) massacrees. Il n'a pas ete acteur du genocide armenien de 1915 qui a fait tant couler d'encre en France et en Turquie il y a deux mois (on en parle toujours ici hein, nous restons souriants aux reactions diverses et variees que Simon et moi creons en disant notre nationalite) mais il a assez mal vecu le traite de je sais pas quoi qui a rendu l'armenie independante...

 

Bref ce type reste un ''dictateur'' le mot pourrait sembler fort mais il nous est impossible de nous former un reel avis... toujours est il que ce type fait integralement partie de la Turquie, probablement une des rares democraties au monde a pratiquer un culte de la personnalite (quoique... je m'avance peut etre beaucoup sur cette affirmation :) ) et s'il fait partie de la Turquie, il fait donc partie de notre voyage!

 

Une remarque en passant: etonnamment (percevez mon ironie: ce n'est pas etonnant du tout!), en Turquie du Sud-Est, on a pu observer quelques images d'Ataturk (dans les batiments officiels en fait) mais beaucoup moins... De Izmir, ou nous pouvions observer une centaine de portraits/references par jour, a Mardin, nous avons difficilement reussi a en trouver deux en 3 jours!

 

 

Lucile, couchsurfeuse de Gaziantep (ai-je deja mentionne qu'elle est trop chouette?) s'est prise a mon jeu et m'a envoye deux photos prises a Iskenderum, sud de la Turquie (qu'elle me corrige si je me trompe)

(© Lu M)


Publié à 22:14, le 20/02/2012, Izmir
Mots clefs :
Ajouter un commentaire

Précision sur la photo des yeux d'Attatürk, tout en bas à droite :)

Ma chère toi-aussi-trop-chouette Chloé!

je t'ai envoyé cette photo, et quelques jours après un ami m'a enfin traduit la citation du petit père du peuple turc.Ça dit grosso modo la chose suivante : ''une grande et importante partie des frontière de notre pays est constituée des côtes maritimes, alors il faut que la Marine de l'Etat turc soit tout aussi grande et importante. Alors le Peuple turc pourra être en sécurité et dormir sur ses deux oreilles''

photo prise à iskenderum, bord de la méditerranée.

du coup on comprend mieux la partie basse du dessin : quatre navires de guerres qui prennent naissance dans le regard d'Attatürk et partent remplir leur mission sur les mers...

Bizzz!

Publié par Lucile à 09:26, 5/03/2012

Lien